image

UNE DÉFENSE À POLIR

image

L’équipe nationale du Sénégal sera au rendez-vous des huitièmes de finale de ce Mondial 2022 avec un duel âpre face à l’Angleterre, dimanche. Mais avec quatre buts encaissés en trois matchs, les Lions devront parfaire leur défense face à la redoutable armada offensive anglaise, auteur de 9 buts en trois rencontres.

Le Sénégal a décroché sa qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022 en disposant mardi de l’Équateur (2-1). Malgré la qualification, tout n’a pas été parfait pour les Lions. Dans un monde idéal, Aliou Cissé aurait aimé que ses joueurs montrent une efficacité aussi bien offensivement que défensivement. Si sur le premier point, il y a une certaine amélioration au fil des rencontres, c’est la défense qui inquiète à l’heure de défier l’Angleterre, dimanche au stade Al Bayt.

En trois rencontres disputées durant le premier tour, les Lions n’ont jamais su garder leurs cages inviolées. Ils ont encaissé deux buts contre les Pays-Bas, un contre le Qatar et l’Équateur pour un total de quatre buts pour aucun clean-sheet en trois matchs. Les coéquipiers de Kalidou Koulibaly n’avaient encaissé que 5 buts sur les 13 matchs disputés auparavant en 2022. La défense sénégalaise semble être à la quête de son imperméabilité d’alors. Elle devra rapidement la trouver car l’adversaire de dimanche a été d’une redoutable efficacité durant le premier tour.

9 buts en 3 matchs pour les Three Lions
Le Sénégal devra se frotter à l’une des meilleures attaques de ce tournoi, l’Angleterre. Les Three Lions ont inscrit 9 buts lors de leurs trois matchs de poule. Ils ont respectivement écrasé l’Iran (6-2), été tenus en échec par les États-Unis (0-0) et surclassé le Pays de Galle (3-0). Entre Harry Kane (3 passes décisives), Raheem Sterling (1 but), Phil Foden (1 but), Bukayo Saka (2 buts), Marcus Rashford (3 buts) ou encore Jude Bellingham (1 but), l’équipe coachée par Gareth Southgate ne manque pas de joueurs de qualité en attaque pour donner du fil à retordre à l’arrière-garde sénégalaise.

Une mission difficile mais pas impossible avec une défense des Lions qui devrait être composée de Youssouf Sabaly, Kalidou Koulibaly, Abdou Diallo et Ismail Jakobs. Le quatuor défensif devra néanmoins montrer une meilleure solidité mais aussi une concentration et un sérieux à toute épreuve pour résister aux assauts adverses. Les différents buts concédés par le Sénégal l’ont été sur des sautes de concentration mais aussi sur des coups de pied arrêtés. Un domaine où les Anglais excellent particulièrement. Aliou Cissé devra trouver la parfaite alchimie pour museler l’attaque des Anglais comme l’ont réussi les États-Unis.

« Leurs attaquants aiment les espaces »
Un travail de sape pas seulement de la défense mais d’une équipe qui devra réduire au maximum les espaces et se montrer agressive sur le porteur du ballon adverse comme suggéré par Abatalib Fall. « Au niveau de la défense il faut en premier que Édouard Mendy nous sorte encore un grand match en étant présent sur la ligne, concentré et bien diriger nos 4 défenseurs surtout dans la couverture mutuelle. Il faut que dans notre dernier tiers défensif on fasse un marquage strict sur le porteur de la balle avec une couverture latérale ou axiale par rapport à la position du ballon et même par rapport à la position du corps du porteur. C’est une attaque qui frappe beaucoup aux buts et dans toutes les positions. Il faudra également réduire l’espace entre notre dernier défenseur et notre gardien car leurs attaquants aiment les espaces. On devra éviter les coups de pied arrêtés rapprochés car ils sont bons dans cet exercice avec la tête », analyse l’actuel technicien du Port (Ligue 2 sénégalaise.

Ce dernier espère voir des Lions disciplinés tactiquement pour faire déjouer les Three Lions. Un des pensionnaires de la Tanière a, de son côté, préféré ne pas en parler et garder la stratégie à adopter, dimanche. Interpellé sur cette armada offensive anglaise qui a de quoi faire peur, Formose Mendy a préféré botter en touche et s’attend à ce que ses coéquipiers tiennent la dragée haute aux finalistes de l’Euro 2022. « On ne peut rien dire sur les attaquants anglais. C’est le football. Nous sommes prêts à affronter n’importe quelle équipe. On a perdu notre premier match et on a gagné les deux autres. On va continuer de travailler pour gagner ce match contre l’Angleterre », affirme le numéro 2 des Lions qui n’a encore disputé la moindre minute dans ce tournoi.

Le sélectionneur national, Aliou Cissé, a encore deux autres séances pour parfaire sa stratégie afin de réduire à néant l’animation offensive adverse et maximiser les chances d’une qualification historique pour les quarts de finale.

De nos envoyés spéciaux à Doha (Babacar Ndaw FAYE, Saikou SEYDI & Ousmane NIANG)

2 décembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article