image

SAO TOMÉ -ET-PRINCIPE DÉCLARÉ FORFAIT, (CAF)

image

Sao Tomé et Principe, disqualifié par la Confédération africaine de football (CAF), ne participera pas à la phase de groupes des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023. « L’équipe de Sao Tomé-et-Principe est accusée d’avoir enfreint le règlement Covid-19 de la CAF, en alignant un joueur inéligible lors du match du 24 mars 2022 entre Maurice et Sao-Tomé comptant pour les éliminatoires à la Coupe d’Afrique des Nations Total Energies 2023. Ledit joueur ne s’est pas soumis au test PCR obligatoire d’avant-match et n’a pas été en mesure de fournir aux officiels un résultat de test PCR effectué dans la fenêtre de 72 heures requise pour participer au match », motive ce lundi un communiqué de l’instance panafricaine.

Disqualifié, le pays insulaire écope d’une amende

Le document précise, par conséquent, que « le Jury disciplinaire de la CAF a reconnu la Fédération de Football de Sao Tomé-et-Principe coupable de n’avoir pas respecté le règlement de la CAN et impose un forfait à l’équipe de Sao Tomé. » L’État insulaire d’Afrique devra, en outre, s’acquitter d’une amende de 10 000 dollars. Du coup, c’est l’Île Maurice que Sao Tomé et Principe avait écarté en éliminatoires, qui rejoint ainsi le Nigéria, la Sierra Leone et la Guinée Bissau, faisant figure de petit poucet du groupe A.

16 mai 2022

------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article