PLAN DE RELANCE ÉCONOMIQUE : L’ÉTAT MISE SUR L’AGRICULTURE

news-details
ECONOMIE

L’agriculture va jouer un rôle important dans la relance économique que prévoit le gouvernement. C’est la conviction du ministre de l’Economie du Plan et de la Coopération qui estime qu’avec le budget important, 60 milliards de F CFA, dégagé par le chef de l’Etat, depuis le mois d’avril, pour la présente campagne agricole et la bonne pluviométrie qu’a connu le pays, les rendements seront bons. « Je voudrais rappeler qu’à la date d’aujourd’hui, l’agriculture contribue à hauteur de 9% de notre PIB. Quand l’agriculture marche, il y a de très fortes chances que la croissance soit importante », a déclaré Amadou Hott. Prenant exemple sur l’arachide, l’invité de l’émission Grand Jury sur Rfm a noté qu’1,4 millions de tonnes ont été produites l’année dernière (2019).

Mais avec les terres emblavées cette année, on attend beaucoup plus de production. Une même augmentation drastique est aussi attendue dans les autres cultures. « Grâce à l’augmentation du budget qui est passé de 40 à 60 milliards de F CFA, nous avons pu constater beaucoup plus de terres emblavées, plus d’opportunité de faire de l’agriculture, plus de rendement avec l’eau, l’engrais, la meilleure semence et également la mécanisation. Ce qui fait que nous nous attendons à une production record, cette année. Cela va certainement nous éviter la récession. Mais, on verra avec les chiffres d’ici la fin du mois de novembre. Mais déjà, il y a bon espoir », a déclaré le ministre Hott.

Vous pouvez réagir à cet article