image

LA SENELEC SE DÉCHARGE SUR LA « QUALITÉ DE COMBUSTIBLE REÇU »

image

Suite aux coupures intempestives d’électricité notées ces derniers jours, la Senelec est sortie de son mutisme pour mettre en cause la « qualité du combustible » qu’elle a reçu. Mais dans un second communiqué, elle ne donne pas les mêmes arguments.

Alors qu’une vague de chaleur est notée sur toute l’étendue du territoire, des coupures intempestives d’électricité s’enchainent depuis le week-end dans quelques zones. Des perturbations que la société nationale d’électricité (Senelec) a tenté de justifier, hier, dans un communiqué produit le 15 mai 2022. Sur les raisons de ces coupures, elle informe dans sa première note que « la fourniture en électricité connaît des perturbations en raison de l’indisponibilité partielle ou totale des centrales IPP de Tobène Power et Contour Global ».

Une situation qui, selon la société qui fournit l’électricité aux Sénégalais, est « causée par la qualité du combustible reçu pour le fonctionnement » de ces centrales. Mais qui a fourni cette mauvaise qualité que la Senelec n’a pas souhaitée qualifier ainsi ? Les nombreuses tentatives de trouver les réponses auprès des autorités de la boîte sont restées infructueuses. Même si la Senelec assure à sa clientèle qu’en rapport avec son fournisseur, « toutes les dispositions nécessaires sont en train d’être prises pour un retour en exploitation à la normale des centrales concernées », le doutes persiste.

Encore moins les « excuses à sa clientèle pour les désagréments occasionnés par ces perturbations indépendantes de sa volonté » ne dissipent pas les inquiétudes bien réelles, à lire le deuxième communiqué rendu public dans l’après-midi d’hier. Cette fois-ci, la société d’électricité ne donne pas les mêmes arguments. S’il est vrai qu’elle insiste sur le fait que les perturbations sont dues à une « indisponibilité partielle ou totale des centrales Ipp de Tobéne Power et Contour Global », la Senelec n’a pas réitéré l’argument de la qualité du combustible.

Ndèye Anna NDIAYE

18 mai 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article