DÉCÈS DE GERMAINE AHIDJO : LE TÉMOIGNAGE DE AMADOU LAMINE SALL

news-details
Societe

Germaine Ahidjo, 89 ans, ancienne Première dame du Cameroun est décédée, ce mardi, à Dakar. Elle sera inhumée aux côtés de son époux au cimetière musulman de Yoff. Amadou Lamine Sall, écrivain, ami de l’ancien couple présidentiel, témoigne. « L’émotion m’étreint. Je garderai d’elle le souvenir ému de sa détermination dans les épreuves mais aussi et surtout, son extrême fidélité envers son défunt époux, le premier président du Cameroun ».

Aussi, évoque Amadou Sall sur iRadio, les relations profondes qui liaient le 1er président du Cameroun au 1er président du Sénégal, Léopold Sédar Senghor. « Hahidjo était l’ami de Senghor, 1er président du Sénégal. Ils se sont connus dans les années 40 à Paris à l’Assemblée nationale. Sérère et peulh, ils ne sont jamais quittés. Il y avait cette formidable relation de cousinage à plaisanterie, si structurante, si représentative du génie de notre société. Adjouho est mort, ici, à Dakar en 1989. Son épouse vient de nous quitter. Une dame profondément enracinée dans ses valeurs africaines, peulh et ouverte à toutes les autres cultures. Une dame dont on connaissait le visage au marché Kermel dans les rues de Dakar, tellement elle était proche des Sénégalais. Elle va donc reposer aux côtés de son mari Amadou Ahidjo au cimetière de Yoff », rappelle Sall.

Vous pouvez réagir à cet article