CORONAVIRUS : ABDOU MBOW ÉVALUE LE PLAN DE WADE

news-details
JURY DU DIMANCHE

L’expertise sénégalaise à l’œuvre dans le cadre de la lutte contre le coronavirus baptisé COVID-19. « A Thiès, 3 Sénégalais venus de Chine ont été suivis pendant 14 jours, et quand on a vu qu’ils ne présentaient aucun signe du coronavirus on les a libérés ». La précision est faite par Abdou Mbow, porte-parole adjoint de l’Alliance pour la République (APR, parti au pouvoir), invité du ’’Jury du dimanche’’ (JDD) de Mamoudou Ibra Kane, ce 16 février, sur iRadio, et Itv.

Avant, le parlementaire a rejeté la proposition de l’ex-président, Abdoulaye Wade, de faire rapatrier les étudiants sénégalais de Wuhan, dans la province de Hubei, épicentre du coronavirus, mais tout en prenant la précaution de ne pas exposer les Sénégalais. « Le coronavirus est une question très sérieuse, s’oppose-t-il. Mais, aussi qui peut même demain déstabiliser l’équilibre social du monde. Ce n’est pas une question simple, ce n’est pas une question politique. C’est une question de santé avec nos concitoyens qui sont des étudiants à l’étranger. Le gouvernement du Sénégal à travers le président de la République n’a pas attendu l’appel de Wade ou un autre pour prendre en charge cette question très sérieuse. Dès l’apparition du virus, d’abord, il a écrit au président chinois pour compatir. (Ensuite) pour s’exprimer sur les décisions que le gouvernement sénégalais a pris pour nos 13 étudiants sur place. Le président a été très clair, il ne s’agit simplement de les rapatrier pour les sauver (mais) de prendre les mesures avec les autorités chinoises, et diplomatiques sénégalaises établies sur place pour s’enquérir de leur état de santé, voir dans quelles conditions ils sont, leur apporter appui et assistance. Et enfin, voir est-ce que le rapatriement est possible ? Aujourd’hui, on a dit que ce n’était pas possible. Nous en tout cas, au niveau du Parlement, après avoir eu à s’informer au niveau du ministère des Affaires étrangères, nous soutenons sans réserve la décision du gouvernement par rapport à cette question ».

Vous pouvez réagir à cet article