image

18 MIGRANTS DONT DES SÉNÉGALAIS MEURENT DANS L’ENCLAVE DE CEUTA ET MELILLA

image

Quelque 18 migrants dont des Sénégalais ont trouvé la mort à Melilla, lorsque près de 2.000 migrants africains ont tenté de pénétrer par la force dans cette enclave espagnole située en territoire marocain.

Le Premier ministre socialiste espagnol, Pedro Sánchez, a décrit ce drame comme un "assaut (...) violent et organisé de la part de mafias qui se livrent au trafic d’êtres humains, contre une ville qui est un territoire espagnol".

Les 18 migrants qui ont péri ont trouvé la mort "dans des bousculades et en chutant de la clôture de fer" qui sépare l’enclave espagnole du territoire marocain, lors d’"un assaut marqué par l’usage de méthodes très violentes de la part des migrants", a souligné une source des autorités de la province de Nador.

Ce bilan de 18 morts, qui n’est que provisoire, est - de très loin - le plus meurtrier jamais enregistré lors des nombreuses tentatives de migrants subsahariens de pénétrer à Melilla et dans l’autre espagnole de Ceuta, qui constituent les seules frontières de l’UE avec le continent africain.
L’organisation internationale de défense des migrants, Horizon Sans Frontières (HSF), a “condamné avec la plus grande fermeté la mort de ses migrants”.

HSF interpelle “le chef du gouvernement Espagnol Pedro Sanchez, la Cour Européenne des droits de l’homme et les Nations Unies pour l’ouverture d’une enquête très sérieuse”.

25 juin 2022

------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article