TRAVAUX DU TER : L’ÉTAT MET LA PRESSION SUR LES SOCIÉTÉS SÉNÉGALAISES