« LA PANDÉMIE DE CORONAVIRUS MODIFIERA À JAMAIS L’ORDRE MONDIAL ​ »