MAME MACTAR GUÈYE SOLDE SES COMPTES AVEC LA POLICE

news-details
DISPARITION PRÉSUMÉE DE SA FILLE

Dans un message rendu public, vendredi soir, le vice président de l’Ong Jamra, Mame Makhtar Guèye, annonçait la disparition de sa fille, Fatou Binetou Guèye. Dans son message, M. Guèye informait qu’il avait saisi les responsables de la police, soupçonnant derrière cette disparition, un enlèvement, parce qu’il avait subi des menaces du genre dans le passé.

C’est hier samedi que la jeune fille a été retrouvée. Quelques heures après cette réapparition, le Bureau des relations publiques de la police nationale a annoncé que la fille de Mame Makhtar Gueye n’a pas été enlevée. Elle était dans une auberge à Dakar avec son amant. Une déclaration qui a provoqué l’ire du vice-président de l’Ong Jamra.

Dans une nouvelle publication sur sa page Facebook, ce dimanche, Mame Makhtar invite le Lieutenant Ndiassé Dioum à « corriger sa sortie regrettable ». « La disparition de ma fille, ce vendredi 14 février, qu’aurais-je pu faire d’autre que ce que n’importe quel chef de famille aurait fait à ma place, c’est-à-dire saisir la Police ! Avec les efforts conjugués des forces de sécurité, de la presse et des amis des réseaux sociaux, elle a été retrouvée ce samedi 15 février, juste avant le crépuscule, à Yoff-Layéne, vers le Mausolée Seydina Limamou. Il est dès lors, normale qu’elle soit auditionnée par la Police, pour cerner les circonstances exactes de sa disparition/réapparition. Ce dont se chargeait l’Inspecteur Yague, mandaté à cet effet par le patron de la Sûreté Urbaine, le Commissaire Bara Sangaré », lit-on sur son post.

Mame Mactar Guèye qui accuse le Bureau des relations publiques de la Police d’avoir terni l’image de sa fille, tient, éventuellement, Yague, pour responsable de tout ce qui arrivera à sa fille.

Vous pouvez réagir à cet article