LES ÉTUDIANTS DE SAINT-LOUIS ET BAMBEY S’OPPOSENT À CHEIKH OUMAR HANNE

news-details
ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

La Coordination des étudiants de Saint-Louis et celle des étudiants de Bambey sont formelles. Elles rejettent la réforme des masters annoncée par le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Hanne.

Dans un communiqué conjoint, les coordinations des deux étudiants trouvent impertinentes cette mesure qui, selon elles, est une décision pour l’intérêt de l’étudiant sénégalais. De l’avis des étudiants, ils n’ont pas été impliqués dans la prise de ces décisions qui, pourtant, les concernent au premier plan. « Toutes les décisions afférentes à ces réformes ont été prises à l’exclusion des représentants d’étudiants qui ne sont désormais pour le MESRI que des récepteurs d’informations », ont dénoncé les étudiants de Saint Louis et de Bambey. Qui relèvent que les quotas annoncés sont largement inférieurs au nombre d’étudiants à sélectionner pour le compte de l’année académique 2020/2021. « Il faut d’ores et déjà en conclure que tous les étudiants de master ne seront pas boursiers », préviennent les étudiants qui se disent contre toute idée de limitation des bourses en master. « L’octroi d’une bourse à tout étudiant qui remplit les conditions d’attribution n’est pas négociable. Ils exigent également la reprise des sélections en master et les inscriptions. La satisfaction des exigences susmentionnées reste la condition sine qua non d’une année académique apaisée », ont fait savoir les étudiants.

Vous pouvez réagir à cet article