L’ANGOLA LANCE UN CYCLE D’OCTROI DE 10 BLOCS D’EXPLORATION PÉTROLIÈRE

news-details
AFRIQUE

Le gouvernement angolais vient de lancer un cycle d’octroi de 10 licences d’exploration de pétrole et de gaz dans les bassins du Namibe et de Benguela. Il s’agit des blocs 11, 12, 13, 27, 28, 29, 41, 42 et 43 dans le Namibe et 10 dans le bassin de Benguela.

Avec ces 10 blocs à fort potentiel, Luanda espère inverser la tendance baissière de la production et avoir assez d’huile pour construire des raffineries afin de réduire les importations de produits pétroliers qui coûtent assez cher pour le budget. Un nouveau régulateur en amont a, dans ce cadre, été installé pour encadrer le processus. C’est dire l’importance stratégique de ce nouveau cycle pour le secteur.

Il faut rappeler qu’en septembre dernier, les responsables de l’entreprise publique du pétrole, Sonangol avaient rencontré des investisseurs à Houston aux Etats-Unis pour préparer ce round.

Ce cycle d’octroi d’une durée de six ans, est la première vente aux enchères publiques en Angola depuis la vente aux enchères de blocs des couches pré-salifères en 2011, et la première d’une série qui verra jusqu’à 55 blocs mis aux enchères directes d’ici 2025. Un autre cycle de licences concernant les périmètres arrivés à maturité est en cours de préparation. A ce niveau, des facilités fiscales intéressantes sont prévues pour les investisseurs.

Depuis l’arrivée au pouvoir de Joao Lurenço, l’Angola s’est engagé à stimuler l’exploration, à maximiser le remplacement des réserves et à accroître la production nationale de pétrole et de gaz sujette à léger recul actuellement.

Vous pouvez réagir à cet article