image

GOÏTA S’ENGAGE POUR « UN RETOUR A L’ORDRE CONSTITUTIONNEL NORMAL »

image

Le Colonel Assimi Goïta annonce avoir échangé, hier, par téléphone avec le Secrétaire général de l’Onu. Il dit être prêt à un « retour à l’ordre constitutionnel normal et apaisé ». Cependant, le président de la Transition souhaite que le Mali soit « accompagné ».

Assimi Goïta a lui-même annoncé hier, dans un tweet, s’être entretenu avec le Secrétaire général des Nations-Unis, Antonio Guterres. « J’ai eu un long entretien téléphonique avec le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, ce soir. Je lui ai transmis notre engagement pour un retour à l’ordre constitutionnel normal, apaisé et sécurisé et l’ai invité à encourager la communauté internationale à accompagner notre pays », a-t-il écrit. C’est donc un vent de dialogue qui souffle avec cette entrevue.

Mais Guterres n’a fait que concrétiser sa logique comme il l’avait dit la semaine dernière. On se rappelle que le 13 janvier dernier, il avait demandé au gouvernement malien de présenter « un calendrier électoral acceptable » ce, après que la junte militaire au pouvoir a décidé de faire une transition de 5 ans. C’était à la veille des manifestations des Maliens qui répondaient à l’appel de la junte au pouvoir pour dénoncer les sanctions prises par la CEDEAO contre leur pays.

Le Secrétaire général de l’Onu avait indiqué que si « un calendrier acceptable est présenté et si le gouvernement (malien) prend des mesures dans cette direction, il y aura une levée progressive des sanctions ». Quelques heures après l’annonce du décès d’Ibrahima Boubacar Keita, dimanche dernier, la CEDEAO avait fait une première sortie post-Sommet d’Accra pour, sans le dire, s’aligner sur la sortie de Guterres. « La CEDEAO reste disponible pour accompagner le Mali pour le retour à l’ordre constitutionnel à travers des élections crédibles dans un délai raisonnable et réaliste », avait indiqué sur twitter Jean-Claude Kassi Brou, le président de la Commission de la CEDEAO.

Ndèye Anna NDIAYE

20 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article